LOA sans apport

Une LOA sans apport pour un utilitaire électrique est-elle possible ?

La location avec option d’achat ou LOA est une formule de leasing permettant à l’entreprise d’acquérir ses véhicules utilitaires sans avoir besoin de les acheter. De cette manière, elle réduit son budget tout en préservant un taux d’endettement optimal. En principe, la LOA suppose le versement d’un apport initial représentant 15 à 30% du prix d’achat de l’utilitaire convoité. Le premier loyer majoré n’étant pas obligatoire, il reste possible de souscrire une LOA utilitaire sans apport.

Financer un véhicule utilitaire via un contrat de LOA

Le leasing d’un véhicule utilitaire électrique, et plus particulièrement la location avec option d’achat s’impose aujourd’hui comme le moyen de financement le plus adapté pour acquérir un véhicule, tant pour les particuliers que pour les professionnels. En effet, la LOA permet à chaque client de louer le véhicule utilitaire souhaité et de ne payer que les frais correspondants à son usage. Le contrat détermine les modalités de location, allant de la durée de la période de location au kilométrage prévisionnel annuel en passant par les options incluses. Ces paramètres permettent ensuite à l’organisme loueur de fixer le loyer dont le montant sera le même jusqu’à l’échéance du contrat. En tant que leasing, la LOA réduit considérablement les dépenses du client. Dans la plupart des cas, l’économie réalisée est de l’ordre de 30% du prix d’achat du bien. Le leasing doit sa popularité à l’évolution du mode de consommation, qui actuellement est davantage tourné vers l’usage que la propriété des biens. Néanmoins, en ce qui concerne les véhicules, les consommateurs aiment avoir le choix, ce qui justifie leur attrait pour la LOA. Cette formule s’accompagne d’une option d’achat qu’il est possible de lever dès le 13e mois de location, permettant au locataire de devenir propriétaire de son véhicule. Mais pour avoir la possibilité de signer un tel leasing, un apport initial est souvent exigé.

L’apport est-il obligatoire en matière de LOA ?

L’apport initial communément appelé premier loyer majoré est un capital de départ versé par le client et qui représente entre 15 et 30% du prix de l’utilitaire (Devis gratuit d’utilitaire électrique sur Utilitaire.com). Cet apport a pour utilité de réduire le coût des mensualités en prenant en charge certains frais relatifs à la mise en place du contrat de location. Au regard de la loi, le locataire n’est pas tenu de verser cet apport initial, c’est ce qui a permis aux organismes loueurs de mettre en place des offres de leasing sans apport en accord avec le besoin de la majorité des clients. La LOA sans apport s’apparente à n’importe quel leasing hormis le fait que les mensualités sont plus élevées. Ainsi, pour y accéder, le client devra présenter une capacité de remboursement suffisante. Le leasing sans apport est alors plus difficile à décrocher, mais peut devenir véritablement intéressant pour les entreprises qui ne disposent pas de capital de départ. Pour avoir un aperçu des conditions relatives à la LOA utilitaire sans apport, les professionnels sont invités à effectuer une simulation en ligne.

La reprise de leasing pour ne pas payer d’apport

En termes de leasing, il existe plusieurs solutions permettant à un client de mettre fin à sa location avant son échéance, dont le transfert de leasing. Grâce à cette opération, toute entreprise est en mesure de reprendre le leasing d’un autre afin de poursuivre le contrat à sa place. Elle s’engage donc à continuer la location à la place du locataire initiale pour la durée restante et dans les mêmes conditions, sauf que l’apport initial a déjà été réglé par le cédant. La reprise de leasing permet au professionnel de s’affranchir du paiement d’un premier loyer majoré tout en lui faisant bénéficier d’une mensualité moins élevée.